Accueil Revue SCC

Fiche de race

Imprimer la fiche Imprimer la fiche

RETRIEVER DU LABRADOR

LABRADOR RETRIEVER
GROUPE 8
Télécharger le standard N°122 au format .pdf
Image de la race
Bouton Description Bouton Clubs de la races Bouton Juges de la races Bouton Portées disponibles
Caractéristiques généralesCaractéristiques générales
D'allure bonhomme, calme, robuste, sa tête ronde, ses mâchoires puissantes et sa large truffe inspirent la confiance. Ses yeux, de dimension moyenne, de couleur marron ou noisette, sont pleins de douceur et d'intelligence.
C'est un chien fortement charpenté, mais qui ne doit pas être trop gros, même si son corps est puissant et ses formes corporelles arrondies.
Sa queue, très épaisse à la naissance, s'effile progressivement vers l'extrémité. Élle est recouverte complètement d'un poil court, épais, dense, qui donne une apparence de rondeur connue sous le nom de « queue de loutre ».
Le poil du Labrador du Retriever est court et dense, sans ondulation ni franges et le sous-poil est résistant aux intempéries. La robe est entièrement noire, jaune ou marron (foie-chocolat). Le jaune va du crème clair au roux (du renard).
Le mâle mesure 53 à 59 cm au garrot, la femelle mesure pour sa part de 51 à 58 cm.
HistoriqueHistorique
Au XVllle siècle, le chien de Saint-John (du nom de la capitale de I'lle de Terre-Neuve, d'où il est originaire) est un précieux auxiliaire pour les marins-pêcheurs. Son rôle consiste à rechercher les poissons qui sautent pardessus bord.
Des pêcheurs en auraient rapporté en Angleterre dès 1814. Grâce à son habitude instinctive de tout rapporter, il est vite apprécié comme excellent rapporteur de gibier d'eau. Sa sélection débute en 1822. Apprécié des aristocrates anglais, le « chien de Terre-Neuve » reçoit le nom de Labrador du comte de Malmesbury. Après quelques croisements avec des chiens de chasse, la race est fixée au début du XXe siècle. Le Kennel Club anglais le reconnaît en 1903. Il arrive en France dès 1896 et le club Français est fondé en 1911.
C'est aujourd'hui la race la plus répandue au monde.
Caractère et EducationCaractère et Education
Son caractère exceptionnel n'est pas étranger à son succès. Doux, attentif, dévoué, enjoué et intelligent, son amour indéfectible pour l'homme le pousse à tout faire pour lui. Il sait se faire aimer des petits comme des grands. Sa patience est proverbiale. Ce bon caractère est sans doute la clé de son succès comme chien de compagnie. Facile à vivre, il est d'un naturel amical.
Très agile, doté d'un nez excellent et d'une étonnante mémoire visuelle, il a la « dent douce » et est animé d'une passion pour l'eau ce qui en fait un chien particulièrement adapté à la chasse au marais où il résiste aux conditions extrêmes. Compagnon fidèle, capable de s'adapter partout. Intelligent, ardent et docile, il ne demande qu'à faire plaisir à son maître. Il sait tout à la fois être câlin, joueur ou sportif.
Ces qualités en ont fait un merveilleux chien de travail, chien d'assistance aux handicapés visuels et physiques, chien de décombres, de secours, et de recherche, que ce soit pour la drogue ou pour les truffes.
Son éducation se fera dans la douceur, avec la méthode naturelle, ce qui n'exclut pas la fermeté. Très joueur, il a l'instinct du rapport. Si vous l'habituez à rapporter il ne s'en lassera jamais.
Alimentation et SantéAlimentation et Santé
L'alimentation industrielle met à la disposition des possesseurs de chiens des spécialités adaptées au poids, à la taille et à l'âge du chien. Elle propose également des aliments correspondant au niveau d'activité physique de chaque chien, à son état de santé et même à sa race.
Le vétérinaire peut conseiller de ne donner qu'un seul repas (le soir) ou deux (un léger le matin et un plus copieux le soir) et rien entre les repas. La ration du chien doit être distribuée aux mêmes heures et au même endroit en le faisant manger seul dans un lieu isolé et calme de la maison, après ses maîtres. Attention à ne pas favoriser sa gourmandise naturelle : le Labrador a tendance à prendre de l'embonpoint.
L'eau est très importante, elle doit toujours être disponible. En cas de consommation excessive il faut consulter son vétérinaire.
Le Labrador est un chien rustique dont l'entretien n'est pas très contraignant. Son pelage serré et court le protège naturellement des intempéries. Le brossage en dehors des périodes de mue est déconseillé. Aucun entretien particulier n'est nécessaire. Si vous le souhaitez vous pouvez l'étriller en période de mue.
Vivre en villeVivre en ville
Le Labrador est un chien actif, qui a besoin d'exercice. Facile à vivre, il est capable de vivre aussi bien en ville qu'à la campagne.
Vif et robuste, le labrador a besoin de « rendre service » et de se sentir en symbiose avec son maître. Il apprécie particulièrement de rapporter mais il lui faut le faire avec discipline.
 
Crédits photos : Alain Balthazart, www.legaladesterreneuve.be